Football: Amara s’attaque à l’opposition

Il semblerait qu’un certain vent de changement souffle ces derniers jours à la FAF. En l’espace de quarante-huit heures, Charaf-Eddine-Eddine Amara a fait tomber deux têtes. Cette opération main propre, s’il en est, laisse entrevoir une envie du président de la FAF de reprendre la main après une rébellion en interne qui a fait beaucoup parler.

Ainsi, le patron de l’instance fédérale a annoncé, lundi, le limogeage de son premier assistant et non moins secrétaire général, Mohamed Saâd. Les divergences qui se sont accumulées entre les deux hommes ces derniers temps ont fini par avoir raison du SG, en poste depuis 2017.

Outre changement, celui de Amar Bahloul. Ce dernier, connu pour son influence au sein du bureau fédéral, a été déchu de son statut de vice-président de la FAF et remplacé par Mohamed Maouche. Ce changement prend les allures d’une punition après la campagne menée dans les coulisses par Bahloul contre Amara et qui avait débauché sur le boycott de la session statutaire du BF du mois de septembre.

En dépit des tentatives du président de la FAF a décrispé l’atmosphère en interne, Bahloul a fait preuve d’une opposition récalcitrante. D’où la décision de Amara de le déchoir de sa qualité de vice-président. Une déclaration de guerre qui risque de pourrir davantage les rapports en interne. 

Nassim A.

About redaction

Check Also

Football: Guardiola : « Mahrez a besoin d’une semaine de repos »

L’international algérien Riyad Mahrez, a été laissé au repos par son entraineur  Pep Guardiola, hier lors …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *