JM Oran 2022: Slatni «On a failli mentalement et physiquement »

En fin de rencontre, Mourad Slatni  l’entraineur national des U18 était très déçu par la défaite concédée contre le Maroc. En dépit de sa frustration, le driver des Verts a bien assumé ses responsabilités, en analysant avec beaucoup de pertinence cette défaite et s’est surtout plongé dans le prochain match prévu demain contre la France  

«Sur le plan émotionnel, on a mal digéré notre exploit face à l’Espagne… »  

«On a mal digéré notre exploit face à l’Espagne, je dirai qu’on a failli dans la gestion émotionnelle.   On s‘est créé plusieurs occasions notamment en première période où on n’a pas su profiter de nos moments forts.   Il y a  trop d’énervement et ce derby joué sur quelques détails qu’on avait pourtant  préparé avec nos joueurs malheureusement  mes jeunes n’ont pas trop l’habitude de jouer un public aussi nombreux et dans de telles conditions, parfois on perd ses nerfs » 

« L’expulsion de Hanfoug  a été un tournant… » 

« On n’a pas eu de chance et l’expulsion de Fouad   Hanfoug nous a coutée chère.   Concernant les changements, je crois qu’on était obligé, car on n’avait pas assez de joueurs dans la liste. On a droit à seize  joueurs et deux gardiens de buts. On a misé sur la polyvalence de certains mais je pense qu’on a essayé de faire ce qu’on peut et je suis satisfait de leur apport et  je le répète certains ont joué dans des postes inhabituels pour eux »  

« Physiquement, on avait du mal face à la présence des marocains »  

« Physiquement on a un complétement failli. On était très fatigué après les efforts violents sous la chaleur  consentis contre l’Espagne. Sur leurs contres attaque, son avait du mal à revenir et es marocains ont profité au bon moment pour nous surprendre.  En dépit aussi du fait que nous avons un adversaire avec des éléments plus costauds sur le plan morphologique mes jeunes ont montré une bonne résistance  notamment dans les duels. »  

« Contre la France, ce sera à quitte ou double »  

« On s’attend à un match très dur et fortement disputé   contre  la France. Maintenant, Les données ont changé. On a perdu deux buts à zéro, donc on doit se ressaisir car le Maroc  à présent après son succès  possède un but d’avance sur nous. Maintenant, en cas de succès de la France, on aura plus de chances car l’Espagne sera éliminée. Les calculs vont être plus clairs d’ici le prochain match. Parfois le travail mental prend le dessus sur le plan physique et tactique, donc on essayera de bien préparer ce duel face aux Français qui sera décisif bien entendu »  

« Mentalement et sur certaines actions on avait du mal à maitriser nos nerfs »   

 «Après la victoire contre Espagne, c’était l’euphorie, on n’a pas eu trop le temps de récupérer. On a laissé beaucoup de forces dans ce premier match reporté un but à zéro, contre le Maroc on a bien commencé la partie mais  il faut accepter ce revers. L’expulsion de Hanfoug a été un tournant, il  faut le dire. Mentalement, c’était dur de maitriser nos nerfs sur certaines actions comme celle qui a ramené l’expulsion de Hanfoug. Croyez-moi, on avait pourtant bien mis en garde nos joueurs contre ces gestes  gratuits mais bon c’est le football»  

Moumen A. 

About redaction

Check Also

Football: Zedadka s’impose déjà à Lille

Pour son premier match de la saison le LOSC a frappé fort face au revenant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *